Samsung Galaxy Mega : Rencontre avec un géant

Un article un peu moins orienté dev et bien plus geekerie aujourd'hui. Pourquoi ?  D'abord parce qu'on est dans le blog et que je fais ce que je veux et […]

Un article un peu moins orienté dev et bien plus geekerie aujourd'hui.

Pourquoi ?  D'abord parce qu'on est dans le blog et que je fais ce que je veux et surtout parce que  j'aborde ma dernière acquisition : le Samsung Galaxy Mega.

Ce n'est rien de moins que le plus gros smartphone existant avec un écran gargantuesque de 6,3 pouces.

Il est le gagnant d'une course à la taille qui a commencé il y a quelques semaines avec le Huawei Ascend Mate et qui continuera bientôt avec un Sony Togari de 6,44 pouces (OUCH !).

Comment en est t'on arrivé là ?

Le Galaxy Note (qu'on appellera GN), mon précédent smartphone,  arrivait en fin de vie : A force de débugger dessus et d'installer, désinstaller des applis  le pauvre téléphone ramait et même ramait sévère. De plus il restait bloqué sur Android 4.03 et je commençais à en avoir marre d'attendre la 4.1.1 pourtant promise en....Décembre. Et puis ne nous mentons pas je voulais un smartphone plus gros.

A la recherche du terminal idéal

En tant que bon gros geek arrivant en fin de trentaine je considère qu'au niveau matos il me faut deux choses : un PC pour travailler et jouer et un terminal numérique pour...tous le reste : GPS, liseuse, baladeur, appareil photo, surf et...téléphone. Deux points importants et contradictoires : Que l'écran soit le plus grand possible pour le confort de lecture, que le terminal soit le moins encombrant possible pour l’amener partout avec moi, dans une poche de jean par exemple.

Tout est une question d'habitude

Le GN est le premier téléphone qui correspondait à ce besoin. C'était en Novembre 2011. Je me rappelle que j'avais imprimé une image du monstre en taille réelle avant de l'acheter tellement le  gabarit me foutait la frousse. Mon ancien téléphone était plus petit que l'écran du Samsung.

Un an et demi après le GN fait petit et je me suis retrouvé à la recherche du  plus gros smartphone possible. Cela faisait un moment que je suivais les sorties mais aucun terminal ne correspondait à mon besoin...avant la sortie du Galaxy Mega.

Un phablet pour les commander tous

Pour faire simple ce qui m'a intéressé en premier sur le galaxy Mega :

  • Ecran géant de 6,3 pouces dans une taille contenue. On a pas des bords d'un cm de large ou une épaisseur monstrueuse.
  • Dernières technos : LTE, NFC
  • Android 4.2.2
  • Aucun oubli  :
    • carte SD
    • batterie amovible (et donc remplaçable)
    • LED (ah le plaisir de la petite loupiotte bleu quand on a un sms)
    • Des vrais boutons Menu, Home et Retour
  • Prix raisonnable : 450 euros environ avec l'ODR de Samsung (mais attention aux ODR !)
C'est le seul téléphone qui respectait tous ces paramètres. En route vers l'achat presque compulsif.

Premières impressions

Au déballage le téléphone fait grand, très grand, voire énorme. Le GN fait petit, l'Iphone 3 de ma femme minuscule ! iphone megaL'écran n'est pas grand, il est gigantesque mais il apparaît  surtout fadasse par rapport au contraste infini de celui du GN.

La faute à une technologie un cran en dessous des téléphones hauts de gammes actuels. Ça manque de contraste et les couleurs sont, je le répète, un peu fadasses.

Autre déception, le rapport 16/9. Pour cette taille on ets vraiment ennuyé par rapport au 16/10 du GN ou des tablettes. Le téléphone est tout en longueur et l'on aimerait vraiment, vraiment avoir un peu plus de largeur pour le surf ou les applis type Kindle.

En revanche la résolution de 720 x 1280 et sa "faible" densité (233 dpi) n'est finalement pas gênante. Il faut vraiment se coller à l'écran pour deviner les pixels. Pas de soucis à ce niveau, même après un GN bien pourvu à ce niveau :284 dpi.

Une de mes grandes trouilles  était de savoir si la bête rentrait dans la poche de mon Jean. Ça rentre. La poche est déformée mais le poids "plume" du téléphone (198 g) et sa finesse rendent le téléphone moins encombrant qu'un petit portefeuille.

D'ailleurs au moment ou j'écris mon téléphone est dans ma poche sans que cela ne me gêne le moins du monde. Une fois en mains (au pluriel j'y reviendrai) le téléphone s'avère très agréable. Merci Android 4.2.2, la fluidité est vraiment comparable à celle d'un Iphone.

Malgré ces nombreux point positifs, la pâleur de l'écran et le format 16/9 m'ont presque fait hésiter à renvoyer la bête. Je me suis donné,quand même, quelques jours. Et j'ai bien eu raison...

La première impression est presque toujours la bonne, presque

Après une bonne semaine avec le géant l'avis s'affine. Finalement l'écran "fadasse" en 16/9 n'est pas un handicap. Elles sont très honnêtes et semblent même plus fidèles et reposantes que les couleurs explosives du GN.

On regrette le 16/10 mais pas de quoi abandonner le monstre. Le téléphone vit très bien dans une poche de Jean. Il est invisible dans une poche de veste et sa légèreté relative fait que je vérifie de temps en temps s'il est toujours là !

Question esthétique, vous êtes à peu près aussi ridicule avec le Mega à l'oreille qu'avec un GN. Téléphonant peu sans oreillette je n'y vois pas d'inconvénient.

Je l'ai utilisé un peu en tant que GPS en voiture et c'est un plaisir : l'écran géant est hyper confortable dans ce cas d'utilisation. En tant que liseuse ou pour le surf c'est aussi vraiment un bonheur, merci les 6,3 pouces.

Un dernier point sur l'ergonomie : ce téléphone s'utilise à deux mains au jour le jour. L'utilisation à une main est possible mais vraiment pas confortable. Composer un numéro est un véritable exercice d'assouplissement du pouce.

Deux bémols cependant : Subjectivement le son tire, un brin, vraiment un brin, dans les aigus. L'appareil photo a quant à lui la surexposition un peu trop facile. Pour l'appareil photo ça peut être  gênant... même si l'appli  appareil photo de Samsung corrige cela pas trop mal.

Au niveau puissance comme vous le verrez juste au dessous le Galaxy Mega est un eu moins véloce que le GN 2(Le 2 pas le 1 !). En pratique je l'ai trouvé fluide même bardé de widgets. Attention je ne joue pas sur portable à des gros jeux 3D donc je ne peux vous dire ce que j'en pense à ce sujet.

Le téléphone ayant une très grosse batterie (3200 mh !) vous tiendrez largement la journée même en utilisant une tonne de widgets comme moi.

Enfin, le téléphone tourne avec  1,5 megas de mémoire. Il la gère plutôt pas mal même si, comme souvent sous Android, on est souvent aux alentours de 75 % de mémoire utilisé.

Deux trois chiffres pour faire sérieux

Si je ne peux pas vous donner des mesures telles que le deltaE (à l'instar des numeriques ) je peux vous fournir deux trois benchmarks à la mode :

  • Antutu : 12137 Ce qui nous place pile poile entre   le GN (8700) et leu  GN2 (aux alentours de 17000)
  • 3Dmark (test icestorm) : 5165 officiel (4361 sur mon terminal bardé de widgets).
  • Quadrant : 6687. Le GN2 fait a peu près 7000.
Pour faire simple le Mega est un poil moins puissant que le GN 2.

La conclusion que vous allez lire avant le reste : faut il acheter le Galaxy Mega ?

  • Si vous voulez le top du top de la puissance : Non
  • Si la photo et le son sont une priorité : bof 
  • Si vous voulez être assuré d'avoir un super suivi des versions Android  : ah ah ah 
  • Si vous voulez ce qui se fait de plus récent en technologies portable sous Android 4.2.2 avec un écran géant à un prix contenu  : oui
  • Si vous voulez en savoir (beaucoup) plus : le test ultra-complet en Anglais
Social Share Toolbar
Pierre Benayoun

About Pierre Benayoun

A découvert Android "grâce" au premier et peut être pire téléphone sous cet OS: le HTC G1 en 2009. N'en a pas voulu a Google pour autant : il développe ses applications sur Android depuis cette date. Vous pouvez retrouver ses dernières actualités sur son blog : http://www.frandroid.com/blogs/vmvdd/